25 Novembre 2017

la série

Le logis de polycarpe

POLYCARPE, LE VIEUX LOGIS, vol.1

Polycarpe vient d'emménager dans le village. Il se lie rapidement avec le cafetier instituteur, la nourrice artiste-peintre et la psychanalyste marchande de miel. Un jour, il apprend que des choses étranges se sont produites dans sa demeure. Il découvre que le jeune homme qui lui a cédé sa maison est l'héritier d'un mystérieux magistrat qui a vécu dans son logis.

Il fait la connaissance d'une châtelaine nymphomane et d'une vicomtesse psychopathe et, un moment, craint lui-même pour sa santé mentale. S'il perce les secrets d'une vengeance sordide et de mœurs dépravés, il n'en apprécie que plus la fantaisie, la candeur et l'anticonformisme de son cercle rapproché d'amis.

POLYCARPE, LE PIGEON NOIR, vol.2

Quel secret semble détenir le magnifique pigeon voyageur qui squatte le toit enneigé du logis de Polycarpe ? Serait-il un oiseau de mauvais augure ou vient-il chercher une ultime protection auprès de l'ex-vétérinaire ?

Alors qu'une série d'agressions perturbent les joyeuses animations de noël, l'apparition du volatile coïncide étrangement avec l'épouvantable incendie qui ravage la propriété des Santerre. Utilisant leurs connaissances en psychologie humaine et animale, Polycarpe et Imogène parviendront à percer les causes mystérieuses de ces évènements dramatiques.

Le destin émouvant du pigeon et les inclinations amoureuses qui unissent plus d'un couple Rochebourgeois en ces fêtes de fin d'année réchauffent l'atmosphère enneigée de cet épisode.

POLYCARPE, LE NEGRE EN CHEMISE,vol.3

La célèbre romancière Elvire Auggry vient régulièrement de Paris se ressourcer à Rochebourg dans la propriété de sa tante Violette Parker qui l'affectionne particulièrement.  

Tandis que la discrète Violette, appréciée de tous, s'apprête à prendre ses fonctions de bénévole à la nouvelle bibliothèque, elle meurt étouffée par une guêpe. Un fâcheux contretemps a empêché Polycarpe de recevoir l'ultime message de la défunte où elle se disait menacée. Sa mort est-elle vraiment accidentelle ?

Le décès de Violette marque le début d'un imbroglio criminel que Polycarpe réussira tout de même à démêler malgré le vent de folie qui souffle à Rochebourg depuis qu'un couple de chercheurs en ethnologie a choisi d'observer les us et coutumes de ce village.

POLYCARPE, LE NOMBRE D'OR, vol.4

Polycarpe est intrigué par l’emblème du nombre d’or (Φ) gravé dans les ruines des édifices religieux de sa commune d’adoption, où des lueurs mystérieuses apparaissent les nuits de pleine lune.  Mais il est quelque peu interloqué lorsque survient le crash d’un ULM, sous ses fenêtres, en plein cœur du village, et que le seul indice du pilote disparu est un tissu imprimé du même motif ésotérique phi…

Une deuxième disparition déclenchera l’enquête intuitive – et nonobstant efficace ! – menée par Polycarpe et sa compagne, enfin réconciliés, quand leurs envahissantes familles respectives venues en villégiature à Rochebourg veulent bien leur en laisser le temps.

POLYCARPE, LE CRIME DE RIVER HOUSE, vol.5

Une vieille amie de Polycarpe vient de se rompre le cou dans l’escalier de son manoir alors qu’elle venait justement de solliciter ses talents de détective pour éclaircir une vieille et terrible affaire. Il se rend aux obsèques par un froid polaire et, durant vingt-quatre heures, il se retrouve piégé par le verglas à River House.

Mais le manoir, divisé en appartements, abrite de singuliers locataires. En les interrogeant pour comprendre ce que la vieille dame attendait de lui, il déclenche une avalanche de révélations dont certaines le touchent personnellement, remuant un douloureux passé....

L’amour de sa compagne, l’affection de sa fille et le soutien indéfectible de ses amis rochebourgeois, lui permettront de surmonter les déprimantes révélations de cette double énigme criminelle.



POLYCARPE, COEUR DE BOEUF, vol.6

En ce mois d’août caniculaire et orageux, les Rochebourgeois ne demandaient rien d’autre que bichonner leurs potagers et confectionner leurs conserves en vue de la célèbre foire à la tomate. Malheureusement leur pittoresque village a été choisi par les promoteurs d’un centre de remise en forme et les bulldozers attaquent la colline, provoquant leur colère.
Polycarpe Houle se sent étranger à toute cette agitation : handicapé après une chute de vélo, délaissé par sa compagne que le démon de midi rend flirteuse et infidèle, il n’a pas le moral.
Et c’est dans ce contexte morose qu’un de ses anciens amis est retrouvé assassiné sur le chantier. Secondé par un adolescent dynamique et surdoué, Polycarpe s’emploie à démasquer le meurtrier.
En menant ses investigations, il renoue avec une ancienne connaissance dont la pulpeuse beauté lui redonne enfin le goût de vivre. L’amour est encore le meilleur remède contre la déprime !


POLYCARPE, LA PARENTE DES HANNETONS, vol.7

En réglant le billet de train d’une pauvre femme attifée comme une clocharde, envers laquelle il éprouve une empathie instinctive, Polycarpe est loin de se douter des conséquences de cet acte de générosité.

La disparition de la femme du train et la mort prétendument accidentelle de son frère intriguent Polycarpe qui mène sa septième enquête. Avec Imogène, toujours férue de psychanalyse et qui sait décrypter les « synchronicités » mises en évidence par Jung, révélatrices de non-dit et d’oubli, ils exhumeront les terribles secrets d’une famille unie au-dessus de tout soupçon.
Ce nouveau « psycho polar » polycarpien contient tous les ingrédients du roman policier cosy : l’ambiance, les petites habitudes villageoises, l’humour, le sentiment de vivre aux côtés des personnages comme dans la vraie vie et, pour la plus grande satisfaction du lecteur, le triomphe du Bien sur le Mal